Le secret des entrepreneurs libres

Posted on

Si tu n’as aucune connaissance dans l’entrepreneuriat ou si, au contraire, tu possèdes déjà une entreprise dans n’importe quel domaine, se livre te servira forcément.

 

Alors attaquons le troisième et avant-dernier résumé, malgré le fait que le “2e livre” ai mis la barre très haute.

Qui est Sébastien Night?

Je n’avais aucune idée de qui était cet homme ou même quel était son objectif. Au début du livre, plusieurs avis de médias sur l’auteur, accompagnés  par l’avis de lecteurs tous positif évidement.

Tout cela suivi d’une approche marketing, qui montre déjà que Sébastien  ne sort pas juste de l’école de commerce.

Il nous propose des ressources en complément de ce livre, telle qu’une formation via internet pour automatiser vos ventes, des conseils vidéo ainsi que l’accès au site privé pour interagir avec lui et son équipe sous forme de webconférence.

Le site permet aussi d’avoir accès à toutes les ressources présentent dans le livre, mais pour cela, il faut accéder au site qui vous demande votre adresse mail. Sébastien vient de nous poser ses règles dès le départ avec subtilité.

Sa machine est  bien huilée, n’importe quel amateur peut constater qu’il maîtrise le sujet, mais alors que peut-il vraiment nous apporter en tant qu’entrepreneur ou simple lecteur curieux?

D’abord, quel a été l’événement qui lui a demandé de développer sa méthode de marketing?

 

Un homme qui travaille trop

Sébastien, l’exemple de l’entrepreneur frustré et de surcroit stressé 24h/24h. La notion d’horaire de travail lui était inconnue, car pour lui, son entreprise requérait continuellement sa présence.

Après 7 ans en compagnie de sa femme, Sébastien avait pour mission impossible avant leur voyage autour du monde, de trouver une méthode pour ne travailler qu’un jour par semaine et pendant 6 heures maximum.

Pour cela, il devait changer et revoir entièrement son système pour devenir un entrepreneur libre. Il ne lui restait plus que 3 mois avant le départ mais surtout pour trouver la solution.

 

Le numéro 1 tu seras!

Pour comprendre un  tel titre il faut la mise en situation qui va avec,

 

Les faux diamants

Dans un bureau, un homme en intense réflexion avec une idée brillante, le marché des faux diamants. Cet homme c’est Larry, et son idée l’a poussé à monter son entreprise de pierres synthétiques en oxyde de zirconium, qui  a envahi le marché de nos jours. Son concurrent direct, Tom, est un marketeur aguerri qui a déjà réalisé des publicités à grand succès, tout l’inverse de notre chère Larry qui ne sait pas rédiger des lettres percutantes.

Comment se démarquer de son concurrent et assurer la survie de sa future entreprise?

Prenons la stratégie de Tom le chipleader, qui à rédigé une page complète de texte publicitaire pour présenter sa nouvelle entreprise. Le produit vendu par Tom était une pierre de 1 carat , vendue pour 39 dollars américains un prix dérisoire. Le produit proposé fut publié dans le Los Angeles Times, qui factura à notre ami la somme de 30 000 dollars pour la publication en pleine page, sachant que le chiffre d’affaires obtenu fut de 42 000 dollars. Un bénéfice de 12 000 dollars!!! non non non, tu oublies les charges, ce qui nous donne charges comprises 39 000 dollars pour un bénéfice final de 3 000 dollars.

Reprenons avec Larry, qui publie son produit similaire à celui de Tom dans le même journal, mais avec un résultat totalement différent. La publication lui revient à lui aussi à une somme de 30 000 dollars, pour une pleine page pour l’instant, tout va bien. Malheureusement, la publication lui ramène moins de clients que Tom.

Il obtient la somme de 28 000 dollars, le manque d’expérience dans la rédaction publicitaire  de Larry se fait sentir avec une perte de 2 000 dollars au compteur, en ayant débuté. Mais ce n’est pas tout, Tom avait réduit les coûts d’envoi de chaque produit en expédiant les pierres dans des petites boîtes en carton bon marché.  Contrairement à Larry, qui lui opta pour une boîte haut de gamme, elle-même installée dans un sac en velours accompagné d’une lettre de remerciement.

 

Mais Larry voit la suite sur le long terme

Alors qui des deux s’en sort le mieux? Tom sur un investissement de 30 000 dollars, avait effectué un bénéfice de 3000 donc 10%. Habitué à des profits plus engageants il laissa tomber et ferma la société dans la foulée.

Mais Larry lui, qui avait perdu 2 000 dollars dès le début, avait une approche stratégique sur le long terme, il prenait le temps avec ses clients, ce qui lui permit d’empocher 25 millions de dollars la première année de son activité!

La leçon à retenir: réussir avec son entreprise ne se fait pas du jour au lendemain. Il ne s’agit pas d’un sprint mais d’une course d’endurance, pour cela il faut une bonne stratégie marketing pour transformer des clients en fans.

Sébastien précise bien qu’il s’agit de l’objectif du livre.

 

Donc pour être le numéro 1

être “meilleur que” l’un de vos concurrents n’a pas d’importance dans le domaine viser, il faut être “le meilleur”, apporter le plus de valeur possible à vos clients en leurs donnants ce qu’ils veulent et non ce que nous voulons leur vendre.

Pour cela, il ne faut pas hésiter à faire une étude de marché express, pour mieux connaître vos clients, découvrir les objections du frein à l’achat et, au contraire, savoir ce qui pousse à l’achat, et même comprendre ce qui  amène à acheter ailleurs.

Il y a 5 façons de devenir le numéro 1:

–  transformer des clients en fans

–  trouver les bons points de contact

– Augmenter son audience

– le taux de réussite

– bénéfice financier

Plus tu es “le meilleur”, plus tu peux facturer plus cher, pour ainsi proposer un meilleur service et donc  générer beaucoup plus de bénéfices, un cercle vertueux sans fin si on peut dire.

 

le secret des entrepreneurs libres

L’histoire la plus utile

Comme l’histoire précédente, l’ouvrage est rempli d’étude de cas. Peut-être un peu trop ,cela apporte différents points de vue ,mais si je n’avais qu’une histoire à retenir je vous parlerai de Susan.

 

Le véritable client est un ami

Susan Garrett fait partie d’un des plus grand groupe de distribution de produits pharmaceutique du Canada, avec une grande partie des vétérinaires comme clients, et pour la 15e année consécutive, elle fait partie du top 3 des représentants les plus performants de la société dans tout le territoire Canadien.

Alors quel est son secret? La réponse se trouve dans son coffre de voiture rempli de produits, à distribuer à des clients mécontents qui se plaingnent haut et fort du délai de livraison de leur commande  ou des produits manquants. Donc la solution pour un représentant est de lui offrir des produits afin de calmer ces clients et éviter de les perdre.

 

Le client est roi, sauf s’il est con

Mais Susan pense différemment et cette façon d’offrir des cadeaux aux clients mécontents est le problème. Cela ne fait qu’éduquer les clients à devenir des râleurs et même de rendre leurs actions avantageuses.

Susan pratique la politique inverse, elle a constaté que 80% de son chiffre d’affaire vient de 20% de clients fidèles et amicaux.

Donc à chaque période de Noël, elle distribue son stock initialement prévu pour les clients mécontents aux clients fidèles, avec qui elle avait bâti une confiance sur le long terme.

En quelques années, Susan s’est donc constituée une clientèle “fans” qui garantissait son chiffre d’affaire.

Après que son mari ai survécu à victime d’une crise cardiaque, alors qu’elle se trouvait à Paris, elle prit la décision d’ouvrir son entreprise dans le dressage de chiens pour ne plus avoir à être en déplacement.

Tu imagines bien, avec sa méthode de fidélisation, que son entreprise fonctionna du feu de Dieu, et il s’agit bien de l’histoire qui apporte le plus à l’ouvrage de Sébastien. Le nombre de méthodes marketings qui en découlent est impressionnant.

 

la méthode Sébastien.N

Les vrais clients sont des fans, des acheteurs récurrents, sur lesquels vous pouvez compter à chaque lancement de produits ou services.

Donc, il vaut mieux investir dans la fidélisation des clients existants, que l’acquisition de nouveaux. Comme Susan nous l’a prouvé, avec 80% de son chiffre  d’affaire seulement avec 20% de clients.

La priorité et d’acquérir le maximum de nouveaux clients via une première transaction, faire un effort massif de fidélisation en proposant d’autres produits et services par la suite.

Créez un lien avec tes clients potentiels, mais pour cela il faut automatiser tes ventes en créant un système.

Si tu fais de la publicité, assure-toi que la cible de la publicité correspond bien au profil de ton client idéal, il faut aussi faire en sorte que ta pub ne soit pas seulement vue, mais incite à l’action.

Il faut que le client prenne sa décision en douceur, le but n’est pas de mettre tes clients au contact d’une machine, mais de multiplier le contact humain avec toi!

 

Un cercle d’amis puissant

S’entourer de leaders est primordial, pour gagner du temps en évitant les pièges. Avoir un regard neuf et des idées nouvelles, avoirs des critiques et retours constructifs. Se faire un entourage de “numéro 1” permettant de progresser beaucoup plus vite, avec certainement de meilleurs idées. Tu l’auras compris, les gens qui t’entourent sont aussi important que toi dans l’avancée de tes projets.

 

Bon alors, tu vas devenir entrepreneurs?

Ne sommes-nous pas tous entrepreneurs d’une certaine manière, à chaque fois qu’une idée nous traverse la tête?

La seule différence entre un réel entrepreneur et une personne qui ne l’est pas, doit certainement résider dans l’application de l’idée en elle-même.

Je dois dire que pour mon premier livre sur le marketing, j’ai appris pas mal de choses utiles avec une vision intéressante du client, qu’on aimerait bien retrouver pour soi.

Néanmoins, je trouve qu’une grande majorité des expériences et du vécu ne concerne pas l’auteur, mais de multiples personnes. En soi, cela rend le livre un peu lourd vers la fin, mais les explications sur le marketing son très clair, Sébastien nous fournit même un résumé à la fin de chaque chapitre qui regroupe les grandes idées.

Le livre sert plus de  prémisse pour rediriger le lecteur vers  les formations qu’il propose. En tant que simple lecteur sans expérience dans le domaine, je trouve le livre utile sur certains points. Si le marketing t’intéresse réellement, tu devrais y trouver ton compte pour un début.

J’espère que le résumé te plaît.

Pour la semaine prochaine, une amie m’a conseillée un format que je ne connais absolument pas. Il s’agit de développement personnel sous la forme d’un roman, pour cela elle m’a directement prêtée son livre “ Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une” par Raphaëlle Giordano.

Merci pour vos nombreuses propositions que je vais utiliser ultérieurement. Nous arrivons bientôt à la fin du défi, les choses sérieuses vont pouvoir commencer.

Ton avis est toujours le bienvenu juste en bas de la page en “commentaire”.

et n’oubliez pas, prenez vos “tracas” avec humour.

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  • 4
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.