Tu en es où dans ta vie

Posted on

Aujourd’hui, entretien sur la vie, alors va mettre ta plus belle tenue pour être sûre d’être pris… Tu ne voudrais pas rater l’occasion de faire un nouveau crédits à la consommation?

La vie est un CDI

Tout le monde est au courant que le but dans la vie est d’avoir un travail avec des horaires fixes. Obtenir un CDI dans une entreprise, qui te permet d’y rester jusqu’à la retraite et ainsi, débloquer le pack crédit à la consommation, futur menotte de ton existence. Enfin, tu rentras dans un moule plus que parfait nommé société.

De multiples questions me brûlent les lèvres:

– Ta situation actuelle correspond-elle à tes rêves  d’enfants ?

– As-tu appris toutes les choses que tu désirais savoir faire?

– Ta vie est-elle exactement comme tu la souhaitais?

– Grâce à ton travail es-tu dans ta meilleure condition physique?

– L’achat compulsif te fait-il un bien fou?

Permets-moi de douter, que tu ne connaisses pas la routine ou la sensation d’être un peu perdue dans ta vie, sinon le développement personnel n’existerait pas.

La vie en général

Tu peux être étudiant ou salarié, la vie nous ramène tous à une chose : un système défectueux aux choix restreint de possibilités inexistantes.

L’argent fait tourner le monde et si tu as des rêves, autant te dire qu’une famille qui te soutient en plus d’être bien informée est essentielle. Et surtout, n’oublie pas le compte en banque bien fourni ou même la bonne liste de contact pour réussir. Mais pour les autres, ne possédant pas tout ceci,  après avoirs faits avec difficulté toutes ces longues années d’études, enchaîner les petits boulots est bien difficile.

Tu te retrouves avec un emploi où la majorité des choses apprise ne t’apporte rien.  Tu dois tout réapprendre pour finir avec un rythme métro boulot dodo et faire passer ton travail avant ta vie.

Alors, où est passé le bonheur de pratiquer des activités qui nous passionne, ou même d’aller au travail avec le sourire sans ressentir l’angoisse de collègues les plus irritables. Pour ne pas dire qu’elle ou il rentre dans la catégorie des connards qui pourrissent ta vie professionnelle,pour enfin ternir ta vie personnelle .

Doucement je t’indique de multiples sujets qui vont être abordés dans pas mal d’articles.

Mon travail avant tout, le reste on s’en fou

Seigneur ! Que cette phrase est révélatrice de mon ancien caractère ! Je restais focalisé sur mon travail et pourtant, j’avais de multiples passions. A tel point qu’il me suffisait de jeter un coup d’œil dans mon bureau pour trouver quelque chose à faire, ou une idée à développer.

J’effectuais des journées à rallonge et le soir, j’étais crevé. Il m’était impossible de faire une quelconque activité personnelle après une journée pareille. Pourtant le lendemain rebelote… Utilisant les week-ends pour me reposer, ma pile de livres à lire s’accumulait et mes projets personnels n’avancez pas.

En même temps, dans mon esprit, la réponse était simple : pourquoi je devrais perdre mon temps avec ça? Il n’y a que mon travail qui compte, car il s’agit de la chose qui me permet de vivre.

Avec le recul, je me suis rendu compte que je construisais ma propre prison à l’aide d’un nombre incalculable d’excuses. Se focaliser sur son travail pour se dire que nous n’avons pas le temps… une vaste blague!

Bern, quand tu seras grand

Je prends l’exemple de ma vie. Passionné par le dessin j’ai la fibre artistique dans le sang, malheureusement pour moi, étant encore au collège, le jeune bambin que j’étais avait quelques difficultés à l’école dans ma classe de 4éme. Tu vas être étonné, mais je n’ai pas réussi mon année… mais passa quand même en 3éme.

Le grand final du collège, avant de décider de mon choix de vie futur, pour le reste de mes jours. Car oui, mon entourage ne me permettait pas d’avoir accès à une autre vision de la situation, pour mes parents se fût la même chose : trouver un emploi par obligation et oublier la moindre passion, cela était bien en adéquation avec le style de vie de  l’époque.

Alors je fis comme tout le monde, je me dirigea vers un conseiller d’orientation afin qu’il me prodigue de bon conseilles. Ce même conseiller qui en un simple regard sur mon bulletin trimestriel a su me guider directement, “Bern aux vues de tes notes je vois que tu es particulièrement douée en physique. Pourquoi ne pas te tourné vers le métier d’électricien? “

ce que le conseiller avait oublié de préciser, c’est que la branche dans laquelle il voulait m’envoyer était en déficit, donc avait besoin de personne supplémentaire.

Heureux hasard tu me diras, j’ai dû choisir la sécurité et prit la carrière d’électricien. Le plus triste dans cette histoire doit certainement être que j’avais totalement délaisser ma passion, pour la voir uniquement comme un rêve inaccessible. Car oui l’essentiel et surtout d’avoir un travail, peu importe lequel tant qu’il te permet de vivre correctement… il paraît que nous n’avons plus besoin de survivre dans notre système civiliser semble-t-il…

Après cette petite histoire, je pense que tu vois ou je veux en venir? Oui, si tu ne possèdes pas un entourage pour te donner les bons conseilles ou encore les moyens financiers d’atteindre l’éducation souhaitée, il te reste la solution de sortir des sentiers battues et de te façonner toi-même. Le chemin est long, et beaucoup de personnes se  mettront en travers de ta route.

Mais avant de te lancer dans ton merveilleux projet et d’avoir la force et le courage de le faire, il te faut remettre de l’ordre dans le fouillis qu’a créé ta vie linéaire.

Alors dit moi:

  • lequel de tes rêves as-tu laissé de côté?
  • combien de personnes t’ont déjà diminué dans ton esprit de réussite?
  • quels sont tes projets que tu as enfouis dans ton esprit, car trop ambitieux semblent-ils?
  • Mais surtout, que désires-tu réellement dans ta vie?

Il s’agit bien évidemment de réelles questions, n’hésite pas à y répondre en commentaire ou même à poser tes propres questions, à moi-même ou à la communauté. Oublie les préjugés, tu es libre de parler.

J’espère que l’article t’a plu, là aussi tu peux me le faire savoir toujours dans les commentaires et pour toutes autres questions personnelles ou propositions de sujets à traiter, passe directement par l’onglet  “contact”. Après ce petit prémisse, la semaine prochaine nous développerons des possibilités dans nos vies.

Ton choix de thématique et le bienvenu juste en bas de la page en commentaire.

et n’oubliez pas, prenez vos “tracas” avec humour.

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  • 4
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.